C’est un lieu où se retrouvent les amis des mots. Il peut être dans une salle, dans un espace public ou privé, dans la nature ou dans la ville, partout où se ressent l’envie de partager un moment autour de l’écriture.

Nul besoin de bagages ou de matériel sophistiqué, l’atelier est ouvert à tous, à toutes les générations et il suffit d’avoir un crayon.


Animer un atelier c’est :

○ proposer des jeux d’écriture, pour s’échauffer et se décontracter,

○ proposer des références littéraires selon les thèmes choisis, des points de départ à l’imaginaire ou aux souvenirs, des contraintes qui libèrent, des cadres à dépasser,

○ c’est proposer le partage, selon le désir de chacun et veiller à l’écoute active et bienveillante,

○ c’est enfin encourager les participants à aller plus loin dans leur écriture en retravaillant le texte, en participant à des concours,

○ c’est varier les propositions afin que chacun (re)découvre ses possibles puisés dans son imaginaire et ses souvenirs, cotoyer le poétique, le fantastique, le présent, l’autobiographique, l’historique…

○ c’est faire de ce moment une parenthèse de plaisir partagé, unique et qu’on aime retrouver.


L’atelier peut durer 2 heures (bi-mensuel), une journée (mensuel), un week-end, un peu plus...

L’atelier peut être plus spécifique pour mettre des mots sur…, trouver les mots pour…, venir pour s’affirmer, définir ses contours, son moi caché ou refoulé, se retrouver au travers des mots, de ses personnages, trouver les mots oubliés ou étrangers, entrer dans un projet personnel ou collectif.

L’écriture c’est la liberté et le texte n’est pas l’auteur , il s’adresse à tous et sa résonance est intime.

...

Les textes sont comme des paysages, aussi variés que beaux, touchant chacun différemment.

L'objectif d'un atelier est de jouer avec les styles d'écriture, dans l'imaginaire ou le réel, pour rencontrer, retrouver, partager, échanger, aider, épauler, s'exprimer, jouer, se libérer,  progresser, s'étonner. Un fil rouge traverse l'année.