Venir à l’atelier, c’est franchir le pas. Oser s’intégrer à un groupe déjà constitué. Elle l’a fait avec réticence mais s’est lancée. Présentation et angoisse devant cette feuille pas vraiment blanche, l’atelier en prévoit toujours des coloriées. Consignes, le ventre se noue dans le secret des vêtements. La première se partage, une phrase qui voyage, qui se cache, que le hasard produit. C’est drôle et ça détend. Ouf ! Chacun oralise pour le plaisir de tous, les rires fusent.

Mais la main reste crispée pour la suite, concoctée dans le secret de l’imaginaire de l’animatrice.

La suite va-t-elle faire sécher l’encre, arrêter la course du crayon ? Les dicos impressionnent bien qu’ils ne soient sur la table que pour faire trouver le synonyme, rassurer sur l’orthographe.

suite dans un prochain article...

Toutes les infos ici pour venir nous rejoindre à notre prochain rendez-vous !

Une première fois à l’atelier …