Chaleureuse soirée autour des lectures qui s’est terminée avec d’une magnifique soupe et d’une compote fabriquées ensemble dans un lieu offert par le maître des lieux.

Chacune des personnes a pu présenter le livre qu’elle a lu récemment ou il y a longtemps, les autres ont réagi, sont venues écoute,r se sont enrichies avec :

 

« Les recettes de Cavalho » de Manuel Vasquez de Montalban, (livre original qui allie textes et gourmandises à réaliser).

« Au cœur des maisons » de Donatella Caprioglio, (récits d’habitations et d’habitants) -conseille aussi « Une autre femme » du même auteur.

« Réparer les vivants » de Maylis de Kerangal, (au cœur d’une histoire difficile que la magie de mots allège).

« Respirer l’ombre » de Guiseppe Penona, (le sculpteur poétise ses réflexions sur son art).

« Le cœur cousu » de Carole Martinez, (histoire de femmes au destin exceptionnel).

« Manuel de savoir vivre à l’usage des rustres et des malpolis » de Desproges (toujours d’actualité).

« Terminus mon ange » de Lilian Berthelot (réflexions personnelles d’un auteur local).

« Confitéor » de Jaume Cabré,  (monument d’écriture autour d’un violon).

« Le journal d’une femme à Berlin », (auteur inconnu mais courageux témoignage d’une femme au cœur du Reich).

« Faux nègres » de Thierry Beinstingel,(histoire actuelle dans l’Histoire de ce nord-est de France).

« La nuit Mozambique » de Laurent Gaudé (nouvelles qui grattent).

Et aussi :

« L’exception » de Arthur Ava Olafstottir (histoire de famille).

 

Un rendez-vous qui pourrait se répéter…

(ps : pour les éditions des livres cités, contactez-moi)